Une nouvelle chaufferie biomasse pour les Ulis

Après un an de travaux, la chaufferie est entrée en fonctionnement en janvier 2016 et couvre aujourd’hui les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire de 10 000 équivalents-logements. 

16 000 tonnes de plaquettes forestières sont nécessaires pour alimenter la chaudière de 10 MW. Le recours à cette énergie renouvelable et locale présente des avantages environnementaux (grâce à l’utilisation de la biomasse, 15 000 tonnes de CO2 seront évitées chaque année), économiques (les usagers bénéficient d’une TVA à 5,5 %) et sociaux (création de 16 emplois directs et indirects sur l’ensemble de la filière bois alimentant la chaufferie). 

Le projet représente un investissement total de 9 millions d’euros soutenu en partie par l’Ademe et la Région Île-de-France.